Orange Bank se lance dans un mois, le 6 juillet 2017

Si Orange Bank est déjà en phase de test auprès de ses employés, la nouvelle banque en ligne de l’opérateur télécom n’est pas encore disponible auprès du grand public. Ce n’est qu’à partir du 6 juillet 2017 qu’ils auront accès au tout nouveau service d’Orange. Le marché s’y prépare doucement, à l’instar d’un BforBank qui réduit sa tarification.

Orange Bank prévoit d’être le nouveau « Free » de la banque en ligne comme le souligne Normandie-TV.fr. Au début du mois de mai, l’opérateur téléphonique a d’ores et déjà présenté ses principaux services – tous gratuits – auxquels pourront souscrire le grand public. Evidemment, la concurrence cherche en parallèle à s’adapter et convaincre un maximum de clients de souscrire à leur offre. Il faut dire qu’Orange Bank possède une offre qui pourrait bien convaincre une partie de sa base de 30 millions de clients. Dès la première année d’exploitation, l’opérateur téléphonique historique compte accueillir pas moins de 400.000 nouveaux clients, un chiffre supérieur au nombre de clients que possèdent la plupart des banques en ligne du marché (excepté Boursorama et ING Direct).

orange bank

Orange a dépensé 288M€ en publicité sur 2016

Sur l’année 2017, Orange Bank compte investir pas moins de 100 millions d’euros pour lancer son activité, dont une grande partie sera uniquement dédiée au marketing. Il faut dire qu’Orange est aujourd’hui un grand spécialiste de la communication puisqu’il a dépensé en 2016 pas moins de 288,2 millions d’euros (source : Kantar Media) en budget publicitaire. Cela fait de lui l’un des 10 plus grands annonceurs en France sur cette année-là. Inutile de préciser qu’avec le lancement de la banque, il pourrait rapidement se positionner dans le Top 3.

Les autres établissements du marché voient cette arrivée certes comme une nouvelle concurrence, mais trouvent également un point positif. On peut citer par exemple Monabanq qui se félicite de l’arrivée d’un tel acteur qui permettra probablement de jeter davantage de lumière sur le marché de la banque en ligne, et qui bénéficiera à tous les établissements du marché. Encore une fois, chaque établissement a ses spécificités, les clients n’auront donc pas forcément tous intérêt à aller dans une seule banque : taux d’intérêt sur le livret épargne, cartes bancaires, crédits immobiliers – autant de services dont les prix et la compétitivité varient d’une banque en ligne à une autre.

Dans tous les cas, Orange Bank promet de révolutionner le marché. Et l’établissement n’a pas lésiné sur son recrutement puisqu’il a rapidement débauché la plupart des références du marché. On peut notamment citer l’ancien directeur général de BforBank, qui a lui même lancé ING Direct dans les années 1990, et qui est reconnu comme le grand spécialiste de la banque en ligne en France.

Laisser un commentaire