La banque en ligne de BPCE, Fidor Bank, arrive à grands pas

Avec aujourd’hui près de 3,5 millions de clients en France, les banques en ligne ne cessent de séduire toujours plus de clients. Le potentiel de croissance sur le marché demeure énorme. En effet, nos voisins allemands comptent pas moins de 18 millions de clients dans les établissements bancaires dématérialisés. En France, le groupe BPCE, après son rachat de Fidor Bank en juillet 2016, s’apprête à lancer sa banque en ligne. 

BPCE

BPCE est de dernier groupe français à lancer sa banque en ligne

Depuis plusieurs années, et face à la baisse des marges des établissements physiques, tous les groupes bancaires ont lancé leur banque en ligne. La BNP Paribas avec Hello Bank, le Crédit Mutuel CIC avec Monabanq, la Société Générale avec Boursorama Banque, le Crédit Agricole avec BforBank ou encore le Crédit Mutuel Arkéa avec Fortueno. Seule exception à cette règle jusque là, le groupe BPCE, qui comprend la Caisse nationale des caisses d’épargne et de la Banque fédérale des banques populaires. Suite au rachat de Fidor Bank en juillet 2016, c’est maintenant du passé. En effet, la banque en ligne Fidor Bank sera lancée en France en 2017.

BPCE s’est rendu compte de la très grande nécessité de s’adapter aux nouvelles attentes des clients. Avec les nouvelles technologies, la digitalisation s’impose désormais. Afin de se réorganiser, BPCE compte réduire son nombre de de points de vente en se séparant de 400 d’entre eux. Cela permettra de réduire considérablement les coûts de structure. Ces fermetures devraient avoir lieu sur les 3 prochaines années. Au final, d’ici 2020, les réductions des dépenses devraient permettre à BPCE d’économiser 1 milliard d’euros.

Toutes les réductions passent également par certaines synergies des coûts. En regroupant certaines activités, le groupe entend bien faire d’importantes économies. On peut notamment citer la fusion de certaines plateformes de métiers ou celle de certaines banques régionales. Ce n’est qu’en faisant des économies nécessaires que le groupe de François Pérol parviendra à concurrencer les banques en ligne existantes. Il faudra par la suite utiliser au mieux les nouvelles technologies pour faire mieux que des établissements comme Hello Bank, Fortuneo ou encore ING Direct.

Depuis le 6 février dernier, la loi Macron sur la mobilité bancaire est entrée en application. Cette dernière permet de simplifier et de réglementer les changements de banque. Désormais, sous 22 jours, vous pourrez, sans frais, changer de banque afin de profiter des avantages des banques en ligne. Ce n’est pas un hasard si de plus en plus d’établissements s’attaquent désormais à la banque en ligne. On peut notamment citer Orange Bank, la Banque Postale, ou encore, plus récemment, Carrefour Banque.

Pour en savoir plus : Ginger Conseil

Laisser un commentaire